Vous êtes ici: Accueil / Indonésie / Mont Bromo, Indonésie 2012
Mont Bromo, Indonésie 2012

Mont Bromo, Indonésie 2012

8h00 du matin, Yogyakarta, il temps de partir à la découverte du Mont Bromo. En revanche, ce volcan se mérite : 12 heures de route dans un minivan Mitsubishi de 12 personnes. Entre les sacs à dos et les voyageurs, pas une place de perdue.

Seulement deux arrêts en chemin pour faire le plein d’essence et pour moi, l’occasion d’acheter des gâteaux et des chips.

Mon chauffeur, en bon indonésien qui se respecte, slalom entre les véhicules en tout genre en utilisant son klaxon à outrance. Là où chacun d’entre nous serait mort de trouille, une sorte de fatalisme s’installe et j’en viens même à lui confiance en me disant que rien ne peut m’arriver. Après tout, c’est ainsi qu’ils conduisent depuis tout petit … :? .

L’atmosphère se détend donc dans le minivan et la longueur du trajet, fait que l’on sympathise les uns avec les autres. Les conversations s’engagent et le temps passe (doucement).

Douze heures de route plus tard, me voici arrivé à Probolinggo, il est 20h00 … mais, ce n’est pas encore la fin. Ici, j’arrive dans une agence de voyage improvisée, où un « guide » explique à tout le monde l’organisation de la découverte du Mont Bromo.

Après quelques explications plus ou moins claires et forcément beaucoup d’attente, la première étape consiste à prendre un nouveau minivan direction un hébergement situé à Cemoro Lawang à plus d’une heure de route.

Me voici enfin arrivé dans ma chambre, perdue au milieu de nulle part, avec juste 1 paquet de biscuits et 1 de chips dans le ventre et pas un restaurant ou même une gargote aux alentours … il est 22h30, et le réveil est prévu à 3h30 pour avoir droit au lever de soleil sur la chaine des volcans … ça risque de piquer au réveil !

Comme prévu, la nuit est courte. Il est désormais 4h30 du matin et je m’installe dans une jeep en compagnie d’un anglais et d’un couple d’italien pour rejoindre LE point de vue afin d’admirer le lever de soleil sur la chaine des volcans et en particulier sur le Semuru et le mont Bromo.

Et là, surprise, c’est une valse incessante de 4×4 qui montent dans la même direction. Les phares dans la nuit donnent l’impression d’un serpent gigantesque  gravissant la montagne.

A l’arrivée, le monde est impressionnant ! On se bouscule, tout le monde veut être le premier à photographier ce fameux soleil se levant derrière les volcans.

Soudain, le voilà ! Le tant attendu soleil !! La vue est magnifique. Les couleurs sont magiques. Là où tout le monde commençait à s’énerver, le spectacle offert calme la foule comme par enchantement.

Le crépitement des appareils photos est incessant.

Une fois le lever de soleil terminé, tout le monde redescend au niveau de la caldeira pour gravir le mont Bromo. Ce volcan, toujours en activité, rejette fréquemment de la cendre et cela se voit, se respire et se « goutte » … ça crisse sous les dents.

Après une petite ascension au milieu d’un nuage de cendre et de poussière, me voici donc au bord du cratère du Bromo, 2 329 m d’altitude.

Où que je regarde, le spectacle est incroyable !

Le voyage fût éprouvant, mais vite oublié ! Malgré le monde, je recommande (« j’aime » comme on dit sur Facebook).

 

A propos de Guy

Passionné par l'Asie du sud-est, je voyage aussi souvent que possible à la découverte de cette région du monde, des gens et de leur culture, tout en assouvissant une autre passion : la photo.

2 commentaires

  1. magnifique et bluffant, on dirait des gravures. nravo au talentueux photographe!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

CommentLuv badge
:) :( :o :? 8) :D :x :P :wink:

Scroll To Top