Vous êtes ici: Accueil / Thaïlande / Wat Doï Suthep et Samoeng loop, Thaïlande 2012
Wat Doï Suthep et Samoeng loop, Thaïlande 2012

Wat Doï Suthep et Samoeng loop, Thaïlande 2012

Les environs de Chiang Maï sont fabuleux à découvrir à scooter ou à moto. Je décide donc ce matin de me rentre au Wat Doï Suthep, un des temples majeurs de la région, et de partir à la découverte de la vallée luxuriante de la « Samoeng loop ».

Quitter la ville est le plus compliqué, il faut se faufiler en scooter au milieu de l’anarchie de la circulation et trouver la bonne route qui monte sans fin jusqu’au Wat Doï Suthep. Ce temple magnifique est perché au sommet d’une colline et se mérite ! En effet, après avoir enchaîné les multiples virages et laissé mon engin pétaradant au parking, voilà que m’attendent 309 marches escarpées qui me mèneront enfin à l’entrée du temple.

Aucun regret cela dit. Tout ici est à couper le souffle : la vue, le temple, les odeurs d’encens et les pèlerins qui exécutent leur marche silencieuse autour du Chedi doré tout en priant Bouddha.

Après ce grand bol d’air, je me lance à la découverte de la « Samoeng loop », une boucle de 100 km sur une route sinueuse au cœur d’une vallée luxuriante.

La première étape vers Mae Rim n’est pas très folichonne, la route est plate et encombrée. En revanche, dès que l’on récupère la route 1096, début véritable de la vallée, le paysage devient alors subjuguant et la circulation disparaît progressivement.

Des attractions diverses jonchent les premiers kilomètres de la vallée :

      • Ferme d’orchidées et de papillons,
      • Camp d’éléphants,
      • Spectacle de singes,
      • Réserve de tigres,

Je laisse tout cela pour me focaliser sur la découverte de cascades et j’en profite pour laisser mon scooter de côté et me lancer dans une balade sympa au milieu de la jungle où je traverse quelques ponts suspendus et autres gouffres sympathiques  ;-)

A mi-parcours, je déjeune simplement dans un petit restaurant thaï au bord d’un torrent … pause très rafraichissante, car malgré tout, il faut très chaud !

Après plus de 60 km, j’arrive enfin à Samoeng, un petit village endormi dont je fais le tour très rapidement sans même descendre de scooter tellement il y a peu à voir. Je reprends la route pour rejoindre tranquillement Chiang Maï et sa pollution en début de soirée.

Quelle ballade rafraichissante !!! Je la conseil à tous ceux qui apprécient ces journées à scooter où à ceux qui veulent découvrir cette sensation de liberté et d’aventure que l’on a, seul, au milieu des paysages de carte postale du nord de la Thaïlande !

 

 

A propos de Guy

Passionné par l'Asie du sud-est, je voyage aussi souvent que possible à la découverte de cette région du monde, des gens et de leur culture, tout en assouvissant une autre passion : la photo.

4 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout cette endroit qui à l’air d’être somptueux. Peut-être que j’irai sans doute lors de mon prochain travel au long court? En tout cas ton appareil fait des superbes photos, c’est quoi comme millions de pixel de résolution?

    • Oui, c’est une région superbe et si tu pousses plus loin vers l’est, tu as Paï et Mae Hong Son qui sont aussi 2 superbes endroits à visiter.

      Pour l’appareil, c’était un reflex Nikon D3100 de 10 Mpx, en revanche, je suis monté de gamme en prenant un Canon 6D à 20 Mpx et j’espère ramener plein de magnifiques photos de Birmanie que je partagerai dès mon retour !

  2. ludivine berset

    Bonjour,
    nous allons à chiang mai quelques jours en décembre et je voudrai savoir s’il faut une carte afin de se déplacer en scooter pour aller voir ce temples et quelques autres beaux paysages du coin?
    Avez-vous planifié votre itinéraire ou au feeling on trouve son chemin?
    merci

    • Bonjour Ludivine,

      Ma Guesthouse m’avait donné une carte sommaire de la région et des endroits à visiter en scooter. La plupart des Guesthouse ou des magasins de location de scooter vous fourniront cette carte, qui bien que rudimentaire, vous permettra de vous repérer et d’identifier les principaux points d’intérêts.

      Comme indiqué dans mon article, après un tour au Wat Doï Suthep, la ballade au cœur de la vallée de Mae Rim jusqu’à Samoeng vaut vraiment le coup. Le retour de Samoeng à Chiang Maï peut se faire par une autre vallée, vous faisant ainsi faire une belle boucle de près de 100 km. Prévoir suffisamment de temps, pour faire cette ballade (1 journée), car le but est de prendre son temps, de profiter des paysages, de faire des pauses et surtout pas de faire la course et de ne rien voir ;-)

      En tout cas, profitez bien de Chiang Maï et sa région, c’est que du bonheur !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

CommentLuv badge
:) :( :o :? 8) :D :x :P :wink:

Scroll To Top