Vous êtes ici: Accueil / Myanmar / Découverte de Yangon Myanmar 2013
Découverte de Yangon Myanmar 2013

Découverte de Yangon Myanmar 2013

Depuis le temps que je parcours les différents pays d’Asie du sud-est (Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Indonésie), je rêvais d’aller en Birmanie ou plus précisément au Myanmar.

Ce pays demeure très mystérieux à cause de 50 ans de dictature pendant lesquels il s’est renfermé sur lui-même, mais fort heureusement, les choses évoluent (doucement) et depuis quelques années, il s’ouvre au tourisme.

Avant qu’il ne devienne donc un prochain Eldorado touristique, je décide de partir 3 semaines à la découverte du Myanmar avec mon sac à dos.

Depuis Bangkok, un vol Air Asia m’amène à Yangon. Bien que ce ne soit plus la capitale, Yangon reste néanmoins le centre économique et commerçant du pays et la porte d’entrée principale du pays.

Premier pas sur le sol Birman et premier choc : ici on conduit à droite … avec un volant à droite !!! Pas très pratique lorsque l’on prend un bus, car lorsque vous descendez de celui-ci, vous vous retrouvez au milieu de la route ! Attention donc à ne pas vous faire écraser.

Nous sommes fin juillet, la mousson bat son plein et Yangon est sous la pluie quasiment non-stop du matin au soir. J’arrive au Three seasons hotel, une soit disante pension accueillante avec des chambres impeccables … mais là, franchement, grosse déception : la chambre sent le moisi et à la vue de la salle de bain, on comprend très vite pourquoi !

Autre déception : le prix ! En  effet, le pays s’ouvrant au tourisme on sent une envie folle d’en profiter. Du coup, 35$ la nuit pour une chambre moisie, j’avais rarement eu un rapport qualité/prix aussi calamiteux, mais ce n’est sûrement pas cela qui va m’enlever ma bonne humeur d’être de retour en Asie.

La première soirée est alors consacrée, comme bien souvent quand j’arrive dans un nouveau pays, à prendre la température des lieux, des habitants et surtout à découvrir la bière locale ! Ici on boit de la Tiger, de la Myanmar et de la Mandalay rouge ou bleue … préférez la rouge, elle est bien meilleure !

La cuisine de rue est moins savoureuse qu’en Thaïlande, mais la bonne humeur des habitants et leur contact facile fait que l’on se sent très vite à l’aise.

Le lendemain, la première journée est dédiée à la découverte à pied du centre-ville. Yangon se prête merveilleusement bien à la marche, sauf quand il pleut comme c’est le cas … un détour dans un magasin pour acheter un K-Way et le tour est joué !

Première étape la Paya Sule, une immense pagode bouddhiste posée au milieu d’un rond-point, constituant le cœur de la ville. Il n’est pas nécessaire d’en faire une visite, mais en faire le tour pour trouver le bon point de vue pour la prendre en photo est un beau challenge.

Chose surprenante ici, c’est la présence d’une Mosquée tout à côté de la Paya et d’un pont qui permet de passer de l’une à l’autre … beau modèle de tolérance !

La ballade dans la ville est assez magique. Les bâtiments coloniaux de l’époque britannique sont omniprésents. Bien que leurs façades soient quelque peu décrépites, elles donnent un charme suranné à Yangon et on se sent très vite subjugué par cette ambiance.

Au détour des diverses rues de Yangon, se trouvent de ci de là, un marché aux livres, un marché de vêtements, un marché de fruits, de multiples gargotes où se vendent de délicieux beignets … bref un régal pour les yeux et les papilles !

La seconde journée est consacrée à la découverte de la Paya Shwedagon, qui d’après ce que j’ai pu lire est la pagode la plus impressionnante d’Asie du Sud-est … et là, j’avoue que ce n’est rien de le dire !

Un coup de taxi m’amène à l’entrée où je m’acquitte d’un droit d’entrée de 5$ qui va malheureusement directement dans les poches de la junte birmane. Un ascenseur me conduit sur la plateforme de la Paya et je découvre un lieu plein de couleur, une pagode qui brille de mille feu. C’est immense, c’est féérique !

Ce lieu est fascinant ! A la fois lieu de méditation, paisible, qui peut également devenir très animé. En effet, les birmans viennent y passer des heures, en famille, pour se recueillir mais également y manger, comme on irait dans un parc pique-niquer.

Ce lieu est tellement incroyable que j’y reviendrai à la fin de mon séjour pour découvrir l’ambiance nocturne.

Souvent « expédiée » par la plupart des voyageurs, Yangon reste malgré tout une ville à faire. On s’y sent très rapidement bien. Les gens sont simples et accueillants. La ville dégage une atmosphère incroyable avec ses façades d’un autre temps, ses marchés de rue sont bouillants d’animation et la Paya Shwedagon est tout simplement magique ! N’hésitez donc pas à consacrer un peu de temps à cette ville, vous ne le regretterez pas !

A propos de Guy

Passionné par l'Asie du sud-est, je voyage aussi souvent que possible à la découverte de cette région du monde, des gens et de leur culture, tout en assouvissant une autre passion : la photo.

2 commentaires

  1. J’ai été en Birmanie fin de l’année dernière. Il me semble que l’entrée à la Pagode était de 8 dollars.

    ça me parait un peu cher mais ça vaut le coup surtout au coucher du soleil et lorsqu’il allume les bougies tout autour au centre.

    Ce fut un moment magique pour moi.
    Stéphane Articles récents…2013 : Allemagne, Bali, Dubai, Chine, Lisbonne, Brésil et BirmanieMy Profile

    • Merci pour ton commentaire !
      Concernant le prix, tu me mets le doute (8 ou 5$ ??) … dans tous les cas, je suis d’accord avec toi, c’est un peu cher surtout lorsque l’on sait que cela va directement dans la poche de la junte … Mais, ça reste malgré tout un lieu incontournable à faire et tout comme toi, le couché de soleil sur la pagode reste un des moments forts de mon voyage !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

*

CommentLuv badge
:) :( :o :? 8) :D :x :P :wink:

Scroll To Top